Assainissement en eaux troubles

La communauté désiradienne est à nouveau mise en émoi suite à l’annonce abrupte d’un contrôle par le SIAEAG des dispositifs d’assainissement non collectif pour le compte de la commune de la Désirade.

Encore une fois René fait preuve de sa maladresse en matière de communication et, cela est bien plus important à mes yeux, de sa désinvolture dès lors qu’il s’agit de respecter les procédures d’un règlement sur lequel lui-même s’appuie pour justifier ce contrôle.

En un mot, il serait bon que les élus, en particulier les élus du conseil municipal représentant la Désirade au SIAEAG et Monsieur le Maire, montrent l’exemple du respect des règles qu’ils participent eux-mêmes à élaborer.

D’où ce petit rappel de l’Article 21 – Droit d’accès dans les propriétés privées, du Règlement du service public assainissement non collectif, délibéré et voté par le comité syndical dans sa séance du 22/12/2010. Page 14 du document distribué le 29/03/2011 aux usagers concernés. « L’accès aux propriétés privées (dans le cadre du contrôle diagnostic de l’existant et de contrôle de bon fonctionnement et d’entretien ) sera précédé d’un avis préalable de visite notifié au propriétaire des ouvrages et le cas échéant à l’occupant des lieux, par courrier au moins quinze jours avant la date prévue pour le contrôle. »

Le courrier reçu du SIAEAG, posté le 24/03/2011 du Lamantin, Martinique et distribué le 29 en Désirade ne porte ni date, ni en-tête autre que le logo, ni mentions sociales en bas de page. Ce courrier n’a donc aucune existence légale.

Samedi matin, une annonce audio par le véhicule municipal, annonçait ce contrôle à partir du 4 Avril. Cette annonce est bien entendu purement informative et ne met en aucun cas les usagers devant leurs obligations. Chacun ce jour peut donc faire comme il l’entend.

Noël devrait veiller à montrer un peu plus de respect à ses administrés. N’est pas Georges Frêche qui veut et communiquer bien en amont nous aurait évité cette espèce de gueule de bois post-électorale dont nous nous serions volontiers passés.

~~~~~

Pour l’essentiel consulter le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) sur le site de la Préfecture (Dernière modification le : 07/02/2013 19:48.)

Vous pouvez également consulter la Cartographie du SDAGE Guadeloupe

article mis à jour le 7 novembre 2014

 

Publicités
À propos

Corruptio optimi pessima

Tagged with:
Publié dans ARCHIVE ACTUALISEE
9 comments on “Assainissement en eaux troubles
  1. Thierry dit :

    Jawohl
    Guten tag Nathalie , je scrutais avec attention une intervention de ta part et je dois dire que je ne suis pas déçu .
    La SIAEAG et le conseil municipal désiradien nous ont annoncé une opération qui n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de l’histoire de France .
    Sont-ils devenus fous ?
    Serait-il les prémices de l’avilissement de ce conseil municipal ?
    Comment le maire peut-il agir de cette façon ?
    Autant de question que tout bon citoyen est en droit de se poser .

    J’essaye d’y répondre en questionnant mon entourage afin de savoir si ce genre de méthode était appliqué au par avant mais aussi loin que notre mémoire puisse remonté nous ne nous sommes pas rappellé de telles méthodes , ha oui si si , du bon temps béni des colonies …
    Qu’est ce qu’il nous réserve notre cher professeur ? bientôt le rationnement …
    Aller, pour moi un point godwin ,et je pense être le seul .
    Bisous Nath et bon courage pour la suite.

    J'aime

    • Desirade dit :

      Je suis bien plus choquée par la forme que par le fond, Thierry. René ne peut pas se permettre de ne pas respecter à la lettre les règlements. On peut être un homme pressé et faire les choses correctement. Je ne doute pas de la nécessité de ce type de contrôle mais j’aimerais que les règles du jeux soient claires. Quelle sera la périodicité de ces contrôles ? Le montant de la redevance figurera-t-elle sur les factures de la SIAEAG ? Pourquoi le coût de ces contrôles n’est-il pas provisionné par cet organisme ? René fait-il effectuer ce contrôle par la société Ginger Geode pour renforcer un dossier dans le but d’obtenir une certification Développement durable qui lui serait nécessaire pour lancer certains projets ? Quand on me dit à la Mairie « ILS ont demandé 200 000 euros » s’agit-il de payer une étude et de tenter d’en couvrir une partie des frais sous couvert de contrôle ?
      Autant de questions, de soupçons, d’inquiétudes dont l’origine es toujours le manque de transparence de la municipalité. Transparence qui est pourtant un des trois fondements de la mise en route d’un Agenda 21.

      J'aime

  2. Thierry dit :

    Bonjour Nathalie , j’ai un moment cru que cette annonce était un poisson d’avril .

    Ce n’est pas parce que la population ne se manifeste pas que la municipalité doit tout se permettre .Qui ne dit mot consent , cet adage ne se vérifie pas toujours .
    Pourquoi la municipalité ne communique pas ?
    La pilule a du mal à passer. Il suffirait seulement d’un document spécifique informant sur les tenant et aboutissant , d’une matinée d’information que sais-je , pour que nous ne soyons pas pris de court .
    Qu’adviendra-t-il par la suite ? D’autres contrôles du même genre ? Financés par nous mêmes tant qu’à faire .
    Petit message personnel dans le même ordre d’idée parce que je sais que ce journal est lu .
    Il y a sur la marina des barils remplis d’huile moteur usagée , ils sont bien à l’abri des regards mais participent inexorablement à la polution de nos sous-sols .
    Je dis ça je dis rien . Donc au lieu d’aller contrôler l’assainissement des eaux usées chez les particuliers ils feraient mieu de s’occuper de leurs marina . Qui n’a de marina que le nom.

    J'aime

  3. Desirade dit :

    Pour le cadre global rappelons que la DCE impose une obligation de résultats et introduit 3 grands principes pour une politique de développement durable dans le domaine de l’eau : la participation du public, la prise en compte des considérations socioéconomiques et l’obligation de résultats environnementaux, avec la définition d’objectifs de “bon état” des milieux aquatiques à atteindre d’ici 2015, 2021 ou 2027.

    Pour les questions de gestion de l’eau potable et des eaux usées vous pouvez vous reporter aux données essentielles sur le site du Ministère de l’environnement par exemple ici => http://t.co/TxrPm5u

    A noter également les énormes progrès réalisés en matière de distribution d’eau et, ce n’est pas rien, que le prix au mètre cube d’eau reste en Désirade un des plus bas du département.

    Il est de plus en plus évident qu’information, consultation et concertation sont les préalables incontournables pour la mise en route de l’Agenda 21.

    J'aime

    • Desirade dit :

      Mise à jour du billet avec des liens vers le site du Comité de Bassin de la Guadeloupe et la page d’accès au Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE)

      J'aime

  4. Rodrigo del Caribe dit :

    La démocratie est à manipuler avec clairvoyance et humilité.

    Aimé par 1 personne

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog recevoir directement par mail nos nouvelles publications.

Rejoignez 5 885 autres abonnés

avril 2011
L M M J V S D
    Jan »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Archives
%d blogueurs aiment cette page :