La Pêche ( vraiment ) au service du développement

 

Extrait du dossier « Ressources marines : états des lieux, usages et gestion » publié par Etudes caribéennes en 2010, une excellente analyse signée Pierre Angelli opére un retour sur la politique commune de la pêche (PCP) de l’Union européenne et ses conséquences pour les régions ultra périphériques de la Caraïbe.

Chose réjouissante, le retard pris pour la mise en oeuvre de la politique européenne dans nos régions pendant 40 ans a fini par jouer en faveur de nos spécificités et a permis de sauver la pêche là où partout ailleurs elle l’avait ruinée.

A lire avec délectation,

Bonne lecture,

F.B.

L’Union Européenne opère actuellement la seconde révision de sa politique de la pêche depuis la création de celle-ci, en 1970.

Instituée pour développer la pêche maritime et garantir un revenu aux pêcheurs, la politique commune de la pêche (PCP) s’est orientée progressivement vers la protection des espèces et de l’environnement marin.

Pour cela, elle a sacrifié une part importante du secteur productif, mais a échoué et, avec le déclin de la pêche en Europe, les régions ultrapériphériques de la Caraïbe (RUP-C) ont gagné en importance relative dans ce domaine.

Elles représentent aujourd’hui près de 30% de la flotte nationale et les fondements malthusiens de la PCP ne sont plus adaptés à leurs caractéristiques : ressources halieutiques, développement économique, emplois, sécurité des approvisionnements alimentaires, etc.

La réforme actuellement en cours, qui devrait aboutir avant 2012, offre peut-être une alternative aux RUP-C permettant la mise en œuvre des mesures spécifiques en application de l’article 349 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne.

Pierre Angelelli, « Entre conservation et développement : les évolutions récentes de la politique européenne des pêches dans les régions ultrapériphériques de la Caraïbe »,Études caribéennes [En ligne], 15 | Avril 2010, mis en ligne le 24 mai 2012, consulté le 29 juillet 2015. URL : http://etudescaribeennes.revues.org/4356  ; DOI : 10.4000/etudescaribeennes.4356

 

bla bla bla

 

Publicités
À propos

Corruptio optimi pessima

Tagged with: , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Dans les Revues

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog recevoir directement par mail nos nouvelles publications.

Rejoignez 5 884 autres abonnés

juillet 2015
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Archives
%d blogueurs aiment cette page :