Dispensables et dispensés

 

Harumi Hironaka

Harumi Hironaka

Aux lendemains du premier tour le résultat des Régionales 2015 n’était donc pas rose mais plutôt bleu, plus ou moins foncé dans l’hexagone et rose bleue « Leader Maximo » en Guadeloupe.

A La Désirade, où la liste conduite par le président sortant devance de 93 voix son principal challenger, la participation a été inférieure d’un peu plus de 4 points à celle de 2010 avec 83 inscrits supplémentaires sur la liste électorale.

Avec 46,69 % des voix exprimées ( 268 voix ), Victorin Lurel ne retrouve pas dans notre commune les 439 voix ( 71,79 % ) obtenues en 2010. Le comité de soutien local a été invité par la Fed à faire de son  toujours mieux pour récupérer les 211 voix manquantes et si possible en rajouter.

N’ayant pas grand chose à attendre du report de voix de ceux que la presse a convenu d’appeler « les petites listes », il s’agit de convaincre de se rendre aux urnes pour voter Toto les inscrits qui, se sentant, comme c’est mon cas, dispensables, s’étaient dispensés d’aller voter au premier tour. D’où un indispensable nouvel épluchage de la liste électorale pour remplir le quota.

Côté adverse, avec 30,49 % des suffrages exprimés ( 175 voix ) « Changez d’Avenir » pulvérise à La Désirade le score réalisé aux Régionales 2010 par la liste dissidente conduite par Eric Jalton ( DVG – GUSR – PCG – PSG – UPLG ) 2,67 % des suffrages exprimés ( 16 voix ).

Le report des voix s’opère sans surprise, Laurent Bernier apporte son soutien à l’aile droite de Changez d’Avenir, Alain Plaisir a appelé les électeurs du CIPPA à voter « pour le changement » et Mélina Seymour a également choisi, à titre personnel, de soutenir Ary Chalus.

Contrairement au premier tour où la victoire de Chalus était lisible jusque dans le bruit de fond des réseaux sociaux, le résultat au soir du second tour reste difficile à lire tant les forces en présence sont occultées dans l’opacité des enjeux personnels et des intérêts particuliers de chacun des protagonistes.

Il est temps de prendre conscience que cette opacité entraîne une asymétrie de l’information dont l’amplitude est telle qu’elle est aujourd’hui sans aucune erreur possible la cause principale de l’abstention.

Les réseaux tendent à remédier à cette asymétrie surtout lorsqu’ils s’animent de commentaires qui s’ils ruineraient la réputation d’un institut de sondage sont une constante invitation à participer aux débats.

Merci pour la formule, Vanessa, et rendez-vous Dimanche pour savoir qui a fait craquer le string ;-)

F.B.

Publicités
À propos

Corruptio optimi pessima

Tagged with: , ,
Publié dans Billet d'Humeur

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog recevoir directement par mail nos nouvelles publications.

Rejoignez 5 884 autres abonnés

décembre 2015
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Archives
%d blogueurs aiment cette page :