Le virage néolibéral des finances locales

Dave Stevens - The Rocketeer Pin Up

Dave Stevens – The Rocketeer Pin Up

L’économiste Michel Cabannes vient de consacrer une note aux effets des réformes néo-libérales sur les finances locales et le service public dont voici la conclusion.

« Si la politique d’austérité se poursuit, après les baisses de l’investissement, les difficultés financières vont impliquer des économies sur le fonctionnement alors que les marges de réduction des gaspillages ont diminué.

Les pressions vont concerner la diminution des dépenses de personnel, composante essentielle du fonctionnement ; cela passe par le non-remplacement partiel des départs à la retraite et par la mise en cause des régimes indemnitaires.

Elles vont porter aussi sur les subventions aux associations, sur les subventions implicites à certains services publics locaux, d’où des hausses de tarifs pour les utilisateurs, voire sur le financement des services sociaux avec certaines limites évidentes.

Les réformes territoriales en cours peuvent permettre des économies. La relance de l’intercommunalité et les fusions de régions fournissent l’occasion de développer des mutualisations. Mais il s’agit seulement d’économies à long terme avec presque toujours des effets contraires de renchérissement des coûts à court terme.

La poursuite des difficultés financières va inciter également les collectivités locales à des réformes structurelles néolibérales. Les pressions vont s’accentuer pour de nouveaux transferts de services publics locaux à des entreprises, pour tout ce qui ne concerne pas le domaine régalien.

Au niveau national, en cas de victoire de la droite en 2017, un tsunami néolibéral est envisagé sur le secteur public local. Les Républicains veulent notamment enterrer le statut de la fonction publique territoriale. « Le statu quo n’est plus tenable » (N. Sarkozy) (La Gazette, 10.3.2016). Pour les nouveaux entrants, il est prévu un statut remanié ouvert aux seuls métiers de souveraineté, les autres nouveaux agents seraient soumis aux règles du droit privé.

Le tournant de la rigueur risque de n’être alors que l’introduction à un période de transformations structurelles régressives du secteur public local. »

Source:

Le Tournant des finances locales: une inspiration néo-libérale, note de Michel Cabannes, Les Economistes Atterrés, juin 2016. (pdf)

Une occasion de mieux comprendre les tensions à l’oeuvre sur les territoires au niveau local et les enjeux à venir, tout particulièrement pour La Désirade et la Communauté d’agglomérations de la Riviera du Levant.

Publicités
À propos

Corruptio optimi pessima

Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Une semaine en Desirade

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog recevoir directement par mail nos nouvelles publications.

Rejoignez 5 884 autres abonnés

juin 2016
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Archives
%d blogueurs aiment cette page :