Gratuit jusqu’à lundi midi

« Tout itinéraire de libération, personnelle et collective, implique un processus de déstructuration des impostures culturelles qui imprègnent nos vies dès le plus jeune âgeVoilà pourquoi le combat pour la construction d’un pouvoir au service des Hommes, et non sur les Hommes, passe forcément par le champ du savoir : tant qu’on ne se construit pas un savoir libéré des chaînes du pouvoir, celui-ci se perpétue, égal à lui-même, maintenant les individus dans cette illusion qu’ils se déterminent de manière autonome. »Robert Scarpinato, cité par Mediapart

à lire sur Mediapart, Edwy Plenel, L’obscénité de la corruption

Tagged with: , ,
Publié dans Le Tweet du Jour

Attention FragÎles

genevrier commun photo Alain Richard

genevrier commun photo Alain Richard

Si il est un exemple à suivre ou du moins dont il serait bon de s’inspirer pour La Désirade, c’est bien celui des îles de la Madeleine où les habitants sont tout simplement responsables et maîtres du développement de l’archipel et de la conservation de l’environnement.

Ce degré d’implication, de responsabilisation, est peut-être la seule voie qui permettra d’unir les désiradiens dans une vision partagée de ce que deviendra La Désirade et de sortir, enfin, de la bipolarisation partisane de la population.

Comme le précise le site du mouvement Attention FragÎles, mouvement né il y a plus de vingt-cinq ans, il s’agit de

rallier la population des Îles-de-la-Madeleine à l’objectif de garantir la qualité et la pérennité de l’environnement naturel madelinot, prémisses d’un milieu de vie de qualité.

Je vous laisse vous régaler ;-)

Attention FragÎles

Publié dans Une semaine en Desirade

Projet Gaia Trop

Découvert à partir de Facebook où l’INRA vient de mettre en ligne une page consacrée à la Petite Agriculture Familiale ( 2014 était mondialement entièrement consacré à ce thème mais enfin mieux vaut tard que jamais ) le projet de recherche Gaïa Trop a attiré mon attention.

Ce projet de recherche porte sur l’adaptation des agrosystèmes dans les petits territoires insulaires face aux changements globaux avec comme terrain d’application privilégié les petites Antilles françaises. Le choix de ces petits territoires insulaires tient au fait qu’ils cristallisent le panorama des enjeux liés aux mutations planétaires en cours, et qu’ils sont représentatifs de la diversité des milieux tropicaux. Les changements globaux affectant ces espaces concernent l’un de leur secteur clé : l’agriculture. La prise en compte de cette réalité invite ainsi à s’interroger sur la pérennité de ce secteur d’activité.

Projet GAIA TROP, à suivre me semble-t-il avec beaucoup d’attention à la veille de la Conférence Internationale de la Biodiversité et du Changement Climatique qui se tiendra en Guadeloupe du 22 au 25 Octobre 2014.

@+

Publié dans Lu sur Facebook, Une semaine en Desirade
octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Archives
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 700 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :