The break of noon

Lumière d’Octobre by Desirade, on Flickr
Creative Commons Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 Generic License   by  Desirade 
Darkness at the break of noon
Shadows even the silver spoon
The handmade blade, the child’s balloon
Eclipses both the sun and moon
To understand you know too soon
There is no sense in trying

Bob Dylan

« There’s no sense in trying » chantait Bob Dylan dans les années 60 en surfant allègrement sur la vague d’un folk revival pessimiste alors à la mode à New-York. Mais voilà, Bob a essayé, même si la chanson dit que cela ne sert à rien, Bob n’a jamais cessé d’essayer, d’expérimenter de nouvelles voies et, cinquante ans après avoir écrit It’s Allright, Ma (I’m only bleeding), le rejeton d’Abram Zimmerman et Beatrice « Beatty » Stone, est toujours engagé dans une Tournée sans fin au cours de laquelle il ne cesse d’expérimenter encore et encore.

6 mois après J-C

Je vous parle de Bob parce que moi aussi j’ai bien l’intention de m’offrir une tournée. Un grand cru. Millésimé 2015. Sans ajout de sucre et sans Bisounours. Six mois après les municipales il est temps d’aborder de nouveau sur ce blog des sujets sensibles et des questions qui fâchent. Je peux toujours essayer non ?

La Cerise sur le Cactus

Les billets reprennent un format long et vous êtes cordialement invités à participer aux publications à venir. D’autre part les commentaires sont à nouveau ouverts sur tous les billets publiés sur ce blog. Quelque chose à dire sur les sargasses ? C’est ici Algues brunes: sans trop se casser la tête  Lâchez-vous, postez un commentaire, ça soulage.

Les commentaires

Que votre opinion rejoigne ou diffère de la mienne importe peu tant que chaque commentaire apporte un éclairage personnel, précise un point, corrige une erreur ou une omission, apporte, en un mot, une cohérence nouvelle, voire originale, à la perception de notre développement, qu’il soit politique, économique ou culturel.

Nathalie Bordy, in Quelques repères concernant ce blog15 septembre 2010

Pour laisser un commentaire rien de plus simple. Si vous partez de la page d’accueil cliquez sur le lien Laisser un commentaire qui se trouve juste sous le titre de chaque billet. Vous devriez voir s’afficher tout en bas de page un formulaire semblable à ceci.

commentaire

Rédigez votre commentaire puis entrez vos coordonnées ou cliquez sur l’icône du réseau social de votre choix pour vous connecter. N’oubliez pas de cocher les cases correspondantes si vous souhaitez être avertis lors de la publication de nouveaux commentaires ou de nouvelles publications. Vos adresses mail restent confidentielles.

Si votre commentaire ne concerne pas un billet en particulier vous pouvez utiliser la page The break of noon (commentaires) accessible depuis le menu principal placé juste sous le titre de ce blog. Vos commentaires sont publiés après modération.

Pour nous contacter par mail, nous proposer un article, une information, ou pour un simple renseignement, utilisez de préférence la page Nobody cares what you think ! ( contact ) accessible depuis le menu principal placé juste sous le titre de ce blog.

C’est tout pour aujourd’hui.

Tagged with:
Publié dans Une semaine en Desirade

« Le message de Guadeloupe »

Les participants à la Conférence Internationale de la Biodiversité et du Changement Climatique qui s’est tenue en Guadeloupe du 22 au 25 Octobre 2014 ont adopté une feuille de route.

par Cécile Everard

FORT-DE-FRANCE Martinique (Reuters) – Les régions ultrapériphériques (RUP) et pays et territoire d’outre-mer (PTOM) de l’Union européenne ont adopté samedi une nouvelle feuille de route pour mieux résister au changement climatique qui menace leur économie et préserver la biodiversité sur la période 2015-2020.

Neuf RUP et 25 PTOM participaient en Guadeloupe cette semaine à une conférence internationale pour les outre-mer européens, présents dans trois océans et majoritairement constitués de petites îles très exposées.

Ces territoires sont affectés par les changements climatiques « bien avant qu’ils ne soient visibles sur les masses continentales plus grandes, et sans y avoir contribué de manière significative », a-t-il été dit en introduction.

Le « message de Guadeloupe », la feuille de route adoptée après quatre jours, repose sur cinq piliers : encourager l’adaptation et modifier les modèles énergétiques, répondre au recul de la biodiversité, développer les économies vertes et bleues, miser sur des solutions innovantes et enfin améliorer la gouvernance et les mécanismes financiers.

La Commission européenne, qui a commandé un rapport qui analyse l’impact économique, humain et environnemental des changements climatiques dans les RUP, prévoit de consacrer 20% de son budget 2014-2020 à l’adaptation au changement climatique.

Elle précise dans ce cadre que toute future infrastructure ne pourra être co-financée que si elle est « résiliente au climat ». Sur la période 2007-2013, la Commission estime à 4,5 milliards d’euros les mesures d’adaptation prises dans les RUP dans le cadre du Fonds de développement régional (Feder), que ce soit directement (141 millions) ou indirectement.

lire la suite Les outre-mer européens adoptent une feuille de route climatique | À la Une | Reuters.

lire également Les outre-mer, premières victimes du changement climatique sur MPlanète

Tagged with: , ,
Publié dans Lu dans la presse

Une si douce rencontre

Publié dans Le Tweet du Jour
octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Archives
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 717 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :